Rechercher

En finir avec ses croyances limitantes

Dernière mise à jour : 21 mars

Croyances, émotions et subconscient


Les croyances et les émotions sont souvent étudiées ensemble et on pourrait se permettre de questionner le lien entre les deux : l’un précède-t-il l’autre ? Sont-ils indissociables ? Ces questions et leurs réponses mettent le doigt sur la définition même des croyances. Les croyances sont des affirmations tenues pour vraies et apparaissent dans un certain contexte émotionnel. Pour Vianna Stibal, fondatrice du ThetaHealing, les croyances sont “des objets mentaux qui sont profondément ancrés dans le cerveau et qui, comme les souvenirs, peuvent se solidifier en états positifs ou négatifs”. Par exemple, les préjugés ou encore la discrimination sont des affirmations qui dépassent l’émotion mais qui ont comme origine une émotion négative.


La place de l’inconscient et du subconscient va être importante dans le travail sur les croyances. En effet, nous avons tous un mécanisme de défense, appelé aussi “bulle de protection” qui permet de nous protéger face à la douleur ou de ce que le subconscient perçoit comme douloureux. Cette bulle se crée quand on essaie de changer les croyances. En ThetaHealing, les croyances sont des programmes et ces programmes sont ancrés dans le subconscient qui continuera à fonctionner sur la base de ces programmes malgré nos actions qui peuvent aller à son encontre. En effet, une fois ancrée, une croyance sert de base dans le subconscient. Il s’agit souvent de programmes avec des croyances négatives.


Ainsi, il est difficile de remettre en question des croyances ancrées aussi profondément, d’autant plus qu’elles le sont depuis l’enfance. On grandit et on se construit sur ces croyances et leur bulle de protection, ce qui entraîne comme douloureux tout changement. En vieillissant, les changements deviennent de plus en plus douloureux. Plus le temps passe, plus les couches de la bulle de protection s’épaississent. Donc identifier et travailler sur les croyances permet de réduire cette épaisseur pour accéder au subconscient. Avec le ThetaHealing, il est possible d’apporter du changement sans douleur. Travailler sur les croyances permet d’éliminer tout programme négatif pour le remplacer par un programme positif.


Croyances limitantes


Les croyances limitantes sont des affirmations qui sont répétées sans que l’on s’en rende compte et qui sont considérées comme vraies. Elles sont teintées de négativité et c’est en cela qu’elles sont limitantes. En effet, elles nous bloquent, nous freinent, nous empêchent d’avancer. Ces croyances permettent de justifier nos sentiments, nos émotions et de manière générale nos comportements puisqu’ils en découlent. Contrairement aux valeurs qui sont inchangeables et nous appartiennent, les croyances peuvent être changées et remplacées.


Les croyances limitantes sont le résultat de l’influence d’un facteur extérieur, il s’agit généralement de l’environnement familial, social, culturel, etc. Des exemples de croyances limitantes peuvent être le fait que de penser que la réussite et/ou l’argent rend(ent) heureux, ou encore qu’il faut travailler dur pour y arriver.


Elles sont également appelées “irréalistes” ou encore “irrationnelles” car elles arrivent à un moment où la frontière entre les émotions et la raison se floute et elles sont d’autant plus renforcées quand la charge émotionnelle associée est intense. Et en ayant une charge émotionnelle forte, la rationnalisation devient difficile.


Mais comment en sortir ?


Bien des méthodes permettent de se détacher de ses croyances limitantes, et le ThetaHealing comme méthode de guérison énergétique n’y échappe pas. Lors des formations en ThetaHealing, il est possible de travailler sur ces croyances que l’on identifie et remplace. Il s’agit de remplacer des croyances négatives par des croyances positives. En formation, on y apprend à tester le subconscient et à voir s’il possède un programme de croyances particulier. Puis, on apprend à trouver le système de croyances et son origine qui en est la cause. Ensuite, on apprend à modifier ce système.


En ThetaHealing, il y a quatre niveaux de croyance sur lesquels on travaille. Le niveau de base où sont stockées les croyances que l’on accepte durant l’enfance devenues partie de nous. Le niveau génétique dans lequel les croyances présentes sont transmises de manière générationnelle par nos parents et nos grands-parents. Le niveau historique qui fait vivre les croyances liées aux souvenirs de nos vies antérieures et aux croyances de la conscience collective qui s'imprègnent directement dans notre subconscient. Et enfin le niveau de l’âme où les croyances sont tout ce que la personne “est”.


Le test musculaire pratiqué en ThetaHealing dans le cadre des croyances permet de confirmer si nous avons telle ou telle croyance et de voir les croyances présentes dans chacun des quatre niveaux cités ci-dessus. Le test musculaire se pratique sur soi-même ou à deux.


Une fois les croyances identifiées et testées, il faut les remplacer par un programme positif. Pour ce faire, on doit passer par un état de méditation profonde. En effet, dans les ondes thêta de détente profonde, notre cerveau est prêt à recevoir et à accepter de nouvelles informations grâce à la plasticité cérébrale. Ainsi, en tentant de retrouver cet état nous pouvons modifier les croyances. On reprogramme le subconscient vers la fréquence de croissance et de changement.


Se libérer de nos croyances limitantes c’est percevoir notre environnement d’une autre manière pour nous permettre de vivre pleinement le moment présent.



32 vues0 commentaire